II] Des solutions pour lutter contre le déclin

a) Migrations

L’un des principaux atouts de la ville de Joigny est que celle-ci est située à proximité de Paris, l’objectif de cette ville est donc d’attirer un nombre de ménages et d’entreprises conséquent. La communauté de commune tente donc de faciliter les déplacements des Jovéniens vers Paris, et inversement. Elle crée alors un axe de migrations pendulaires : 53 % de la population active jovénienne sont des navetteurs. Avec les navetteurs en provenance de Paris, ce sont plus de 1 000 personnes qui usent de la gare de Joigny. Celle-ci a par ailleurs été rénové récemment, permettant alors aux usagers de garer leur véhicule à proximité.

icaunais travaillant ile de france

b) Améliorations destinées aux entreprises…

La communauté de commune de Joigny a la volonté d’améliorer les installations déjà présentes et de créer de nouvelles zones d’activités. Effectivement, l’ancien site militaire est devenu un pôle de formation où plus de 200 jovéniens bénéficient de remises à niveau, n’étant auparavant pas aptes à s’insérer dans le monde du travail. De plus, afin d’accueillir de nouveaux entrepreneurs, la communauté de commune a crée une nouvelle zone d’activité de 23 hectares. Enfin, la création d’un hôtel-pépinière de 2 000 m² de bureaux  et ateliers, a pour but d’accueillir de jeunes entrepreneurs souhaitant louer des locaux à un moindre prix. Cette installation est très attractive pour les parisiens, se situant à 1 minute de la gare et disposant d’une crèche.

 20141027_170443 (2)

20150110_103621 (2)

c)…et aux habitants

La communauté de commune a également la volonté d’améliorer la vie de ses habitants. Les quartiers les plus démunis, d’où le taux de chômage, de malades et d’échecs scolaires sont plus importants que la moyenne au sein de la ville, sont alors classés comme « quartiers prioritaires » afin de bénéficier de moyens économiques supplémentaires, ainsi que de meilleures préventions sanitaire et sécuritaire. Enfin, par nécessité d’attirer les entreprises, et de voir sa population croître, la commune tente de s’enrichir culturellement. Elle rénove la médiathèque, organise des spectacles au sein des Vendredis de Debussy, expose des artistes de tout genre à l’espace Jean de Joigny et enfin, en 2012 son conservatoire musical a bénéficié du « classement à rayonnement communal », obtenant alors une reconnaissance nationale.

20150110_100722

Advertisements